La décennie 90

Par ses implantations planétaires et son incursion réussie dans l'univers des nouveaux médias, l'empire de Pierre Péladeau atteint maintenant une envergure mondiale. À son décès, à la fin de 1997, Pierre Péladeau laisse à ses successeurs une entreprise formidablement intégrée, chef de file ou partenaire dominant dans chacun de ses secteurs d'expertise. À l'aube du IIIe millénaire, c'est à la deuxième génération d'entrepreneurs que reviendra l'honneur de franchir le cap des 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Imprimerie 
L'acquisition nord-américaine des ateliers Maxwell Graphics amplifiera l'envergure d'Imprimeries Québecor. Non seulement cette société sera introduite en Bourse, en 1992, mais elle deviendra aussi le moteur du développement de Québecor dans toute l'Amérique, en Europe et en Asie, où un vaste réseau d'ateliers imprimeront de milliers d'hebdomadaires, de magazines, de catalogues, de livres, de circulaires et d'annuaires. En 1999, grâce à l'acquisition de World Color Press, Imprimeries Québecor accède au premier rang mondial de l'imprimerie commerciale. L'entreprise adopte une nouvelle dénomination sociale qui traduit ses ambitions : Quebecor World.

Télédiffusion
Avec l'acquisition de la chaîne francophone Télévision Quatre-Saisons (TQS), Québecor investit un autre domaine des communications. À l'image des quotidiens lancés par Pierre Péladeau, ce réseau devient le « mouton noir » de la télévision privée, par le style différent qu'il impose et l'image qu'il projette. Qui plus est, ce canal fournit un nouveau support aux annonceurs et aux clients de Québecor qui souhaitent accroître leur visibilité. Les possibilités de synergies créatrices avec les autres entreprises de la famille Québecor sont multipliées à l'infini.

Maisons d'édition
Parce qu'il est fait de papier et qu'il ne peut exister sans imprimerie, le livre a toujours attiré Québecor. En quelques années, l'entreprise consolide sa position dans ce secteur en se portant acquéreur de cinq prestigieuses maisons d'édition québécoise. Ces maisons conservent leur identité propre et des équipes éditoriales indépendantes.

Intégration Web - Technologie
L'entrée de Québecor dans l'ère de la communication électronique ouvre la voie d'un avenir pavé de possibilités inouïes. Grâce à Québecor Nouveaux Médias, un virage technologique s'amorce, aussi bien dans le domaine de l'information en ligne, avec des portails d'envergure nationale et bilingue tels que CANOE et Canoë, que dans le secteur du commerce électronique. Tout ceci afin d'assurer la pérennité et l'essor de l'entreprise. La participation de Québecor dans une nouvelle société, Nurun, qui figure au premier rang des intégrateurs Web au Canada et au troisième rang en Europe, ajoute à la panoplie des canaux de communications que Québecor offre à sa clientèle.

Journaux
L'acquisition de Corporation Sun Media, au début de 1999, permet à Québecor de faire un pas de géant dans le secteur. Québecor publie désormais huit grands quotidiens - qui couvrent 8 des 10 plus grands marchés urbains au Canada - et plus de 160 journaux locaux et régionaux. La transaction permet à l'entreprise de devenir le deuxième groupe de journaux le plus important au Canada.

Produits forestiers
Les acquisitions de QUNO, au Canada, puis de Champion International, au Texas, hissent Donohue aux premiers rangs des producteurs nord-américains de papier journal et spécialités, de pâte commerciale et de produits du bois. En février 2000, Québecor choisit de vendre sa participation dans Donohue à la société Abitibi-Consolidated. L'opération permet à la compagnie mère de rembourser en totalité sa dette et de demeurer un actionnaire de premier plan de la nouvelle société fusionnée.

Les événements importants :

1990

  • Acquisition des ateliers Maxwell Graphics.

1991

  • Première percée au Mexique pour Imprimeries Québecor avec l'acquisition de Graphicas Monte Alban.

1992

  • Imprimeries Québecor est inscrite en Bourse.
  • Acquisition d'Arcata Graphics, en Californie, en deux étapes : d'abord les usines de Buffalo, de Clarksville et de Nashville, puis l'achat du Book Group.

1993

  • Première acquisition européenne : l'imprimerie Fécomme, en France.

1994

  • Création de la filiale Québecor Multimédia que dirigera Érik Péladeau.
  • Acquisition en partenariat des Éditions Libre Expression.

1995

  • Acquisition des imprimeries Jean Didier, en France, et de Hunter Print, en Angleterre.
  • Implantation en Inde avec l'usine TEJ Quebecor Printing.
  • Acquisition de la maison d'édition St. Remy Media.

1996

  • Groupe Québecor devient Communications Québecor.
  • Acquisition, en France, de Groupe Lopès et d'Inter-Routage; en Espagne, d'Altair.
  • Nombreuses acquisitions et ententes chez Québecor Multimédia.

1997

  • Acquisition du réseau de télévision TQS.
  • Acquisition des Éditions internationales Alain Stanké, des Éditions du Trécarré et de Diffulivre.
  • Achat d'imprimeries au Chili et en Argentine.
  • Décès de Pierre Péladeau.

1998

  • Acquisition d'imprimeries au Pérou, en Colombie et en Scandinavie.
  • Acquisition de Corporation Sun Media, qui comprend les actifs suivants : plusieurs quotidiens et journaux au Canada, le portail CANOE et la station de télévision torontoise Pulse 24.
  • Acquisition, par Donohue, de deux usines de fabrication de papier journal de Champion International, au Texas.

1999

  • Fusion d'Imprimeries Québecor et de World Color Press. La transaction de 2,7 milliards de dollars US donne naissance à Quebecor World, le plus important imprimeur commercial du monde.
  • Lancement du site transactionnel archambault.ca.
  • Naissance de Québecor Nouveaux Médias.
  • Fusion d'Intellia et de Groupe Informission pour former Nurun.
  • Lancement du site culturel icimontreal.com.
  • Pierre Karl Péladeau est nommé président et chef de la direction de Québecor.