La décennie 50

Des journaux de quartier et un hebdomadaire artistique
Avec Nouvelles et potins, paru en 1955, Pierre Péladeau crée une série d'hebdomadaires artistiques. La télévision fait son apparition dans les foyers et Pierre Péladeau comprend que ce média transformera la vie des Québécois. Outre les chroniques sur la télévision et ses vedettes montantes, on y dénonce l'intolérance d'une certaine « élite » et son incompréhension de l'évolution de la société, sans oublier les magouilles politiques qui vaudront quelques démêlés judiciaires aux « journaux Péladeau », comme on les appelait à l'époque.

Imprimerie
Pour damer le pion à un concurrent, qui n'est autre que son imprimeur qui s'apprête à lancer un journal de quartier, Pierre Péladeau choisit de devenir lui-même imprimeur. En 1954, il fait l'acquisition des presses du journal Le Canada et s'installe sur le terrain de la future tour de Radio-Canada, où il bâtit l'entreprise Imprimerie Hebdo. À la fin des années 50, les publications qui portent le sceau Péladeau sont tirées à 500 000 exemplaires par semaine. C'est déjà un grand succès.

La rencontre de trois hommes
Complice de la première heure, Charles-Albert Poissant est un jeune comptable de 23 ans lorsqu'il fait la connaissance de l'éditeur du Journal de Rosemont. Quant à P. Wilbrod Gauthier, il fait la rencontre de Monsieur Péladeau à l'occasion d'un des procès intentés contre les publications de Pierre Péladeau. Ce financier avisé et ce brillant avocat seront les principaux et proches conseillers du fondateur de Québecor pendant près de 50 ans.

Les événements importants :

1950

  • Achat du Journal de Rosemont.
  • Pierre Péladeau fait la connaissance de Charles-Albert Poissant, qui deviendra son conseiller financier et contribuera pour beaucoup à la croissance de l'entreprise.

1951

  • Achat de L'Est montréalais et création de trois journaux de quartier : Le Guide de l'Est, Le Guide de Saint-Michel et Le Guide de Saint-Laurent.

1952

  • Naissance de Les Publications indépendantes qui éditent les cinq journaux appartenant à Pierre Péladeau.

1954

  • Achat, à la maison Fides, des presses du journal Le Canada pour créer l'imprimerie Hebdo, située au 1087, rue Plessis.
  • Pierre Péladeau fait la connaissance de maître P. Wilbrod Gauthier. Ce brillant avocat sera un de ses principaux conseillers tout au long de sa vie.

1955

  • Lancement de l'hebdomadaire artistique Nouvelles et potins.

1956-57

  • Les publications de Pierre Péladeau font l'objet de poursuites judiciaires intentées par les autorités policières et cléricales.

1958

  • Nouvelles et potins change de nom et devient Nouvelles illustrées.

1959

  • Pierre Péladeau célèbre son premier million de dollars.